Pour vous les insectes sont synonymes de vermines, des bestioles ravageuses à exterminer ?
Eric Gressell dans son livre « Les insectes au jardin » édité par Le Rouergue nous montre un autre aspect de cet univers du minuscule.

D’ailleurs, êtes-vous certain de savoir reconnaître un insecte ? Car insecte n’est pas qui veut. Un insecte doit être muni d’un corps en trois parties, de 3 paires de pattes (soit 6 membres) reliées au thorax et posséder 2 antennes. A l’âge adulte, notre ami insecte, car oui, les insectes sont mes amis depuis que j’ai lu ce livre (les personnes qui me connaissent doivent avoir un gros doute sur mon intégrité mentale en lisant ces lignes…), donc je disais une fois adulte un insecte peut posséder une paire d’ailes. Si comme moi avant la lecture de ce livre, vous tolérez tout au plus un papillon ou une abeille dans votre périmètre de sécurité sous prétexte que l’un est joli (la couleur a toujours été attractive pour l’Homme) et que l’autre est utile (que mettrions-nous sur nos tartines le matin ?), je vous encourage vivement à dévorer les chapitres écrits avec passion par cet entomologiste (personne qui étudie les insectes) de renom.

Un style souvent décalé par rapport au sérieux que je me faisais du sujet et surtout une excellente surprise sur la faciliter déconcertante qu’a l’auteur à nous plonger dans son monde dont nous ignorons tout. Au fil des pages, les rencontres avec les insectes me sont moins pénibles, au contraire, je me surprends même à les chercher pour mieux les observer. En préparant ma chronique, je ne pensais pas re-découvrir le monde qui m’entoure avec autant d’émerveillement.
Extrait de « Les insectes au jardin » pour vous donner envie de lire :

p.130 « Je ne vais pas aller plus avant dans les points précis de la gestion des cadavres, mais il s’agit d’une fonction naturelle et primordiale que les insectes et les microbes assument sans broncher. Une quantité impressionnante d’insectes peut nettoyer votre jardin pour un coût nul sans que vous vous en rendiez même compte. Soyez-leur reconnaissant et évaluer le prix d’autres méthodes de nettoyage.
Un deuxième aspect à considérer est celui des excréments qui accompagnent les cadavres. Les insectes mangeurs d’excréments sont appelés coprophages et ne font pas l’objet de beaucoup de discussions dans les milieux bien élevés. »

Voilà une justification à l’illustration qui vous a peut-être choquée, car les insectes n’ont pas l’unique but de polliniser les jolies fleurs, ils nous débarrassent de toutes sortes de détritus.

Les insectes au jardin
Auteur : Eric Gressell
Photographies : Carll Goodpasture
Éditeur :  Le Rouergue
Format : 21 cm ; 343 pages ; illustrations en couleur
Date de parution : 2009
Prix : 30 €
ISBN : 978-2-81260-028-9

   
© 2008-2015 Lecture au Naturel
Tous droits réservés, textes et illustrations.

La nature dans les livres.