Les animaux utiles au jardin

Ravageurs VS Alliés

Limaces, larves en tous genres, insectes nuisibles, souris et rats sont des petites bêtes qui gâchent la vie du jardinier.

Larve de coccinelle

Larve de coccinelle : anti-pucerons

Dans un jardin naturel, l’équilibre s’installe au fil du temps. Les animaux ravageurs des cultures sont mangés par d’autres animaux considérés à juste titre comme utiles.

Certains ont déjà toute la considération des jardiniers, d’autres de part leur aspect sont moins « mignons » sont encore négligés malgré tous les services qu’ils rendent de manière souvent invisible. Il faut donc apprendre à connaître et surtout reconnaître les véritables amis du jardin.

L’appétit féroce de la coccinelle est réputé, mais c’est à l’état de larve qu’elle mange le plus de pucerons. Ce joli insecte aux pois rouges est alors beaucoup moins esthétique, mieux vaut savoir reconnaître cette larve dévoreuse de pucerons pour l’apprécier…

La faune sauvage à la rescousse du jardin

Voici quelques animaux qui, par leur présence, contribuent au « nettoyage » de votre jardin.

Orvet : Limaces et escargots font partie de ses menus.

Chauve-souris : Le meilleur allié anti-moustique. Elle consomme un bon nombre d’insectes nocturnes délaissés par les prédateurs diurnes.

Lézard : Un grand consommateur d’araignées, d’insectes et de mouches.

Coccinelle : C’est à l’état de larve (hélas beaucoup moins mignonne…) qu’elle consomme le plus de puceron, 200 à 600 par jour ! Quel appétit !

Crapaud

Crapaud

Crapaud : L’idée reçue comme quoi il lutterait efficacement contre les limaces est plutôt fausse. Par contre il apprécie les larves de charançons, les chenilles et autres insectes…à son niveau…le sol !

Lézard : Grand consommateur de petits invertébrés, il vous débarrasse, entre autre, des mouches, criquets, sauterelles,… Un vrai homme à tout faire !

Musaraigne : Elle mange chaque jour l’équivalent de son poids en insectes, larves et limaces ! Impressionnant, non ?!?

Belette : Elle vous débarrasse des campagnols et des rats.

Hérisson : Le chou-chou des jardins pour son aspect « boule de piquants ».

Araignées : Souvent mal aimées, on oublie que certaines espèces dévorent jusqu’à 2 kg d’insectes par an. Un chiffre qui incite à regarder autrement les arachnides.

Punaise, Syrphes, Perce-oreilles, Chrysope : Ils se régalent de pucerons. Des alliés 100% naturels à privilégier.

Ver luisant

Ver luisant

Larve de ver luisant : Cette espèce, commune autrefois, voit ses représentants se raréfier en raison de la pollution visuelle liée aux éclairages dans les campagnes. La larve de ver luisant est un grand consommateur de limaces et d’escargots.

Beaucoup d’oiseaux, de part leur régime alimentaire, sont des alliés de taille avec qui il vaut mieux entretenir de bons rapports. Rouge-gorge, mésange, moineaux, rossignol et grive feront un festin avec les insectes de votre jardin. Les oiseaux nocturnes comme les différentes chouettes vous débarrasseront d’un bon nombre de rongeurs.

Un jardin qui se porte bien, c’est un jardin où tout le monde est le bienvenu, en quantité raisonnable… Si on laisse faire la nature, elle régule au mieux la présence des espèces en un même lieu. On peut parfois lui donner un coup de pousse en invitant des « amis » à qui l’on offrira le gîte et le couvert.

Un jardin accueillant pour la faune sauvage est un jardin en bonne santé.

   
© 2008-2015 Lecture au Naturel
Tous droits réservés, textes et illustrations.

La nature dans les livres.